Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Présentation à Paris de l'Institut de l'Unesco pour l'apprentissage tout au Long de la vie (UIL) de Hambourg

Présentation à Paris de l'Institut de l'Unesco pour l'apprentissage tout au Long de la vie (UIL) de Hambourg

Présentation à Paris de l'Institut de l'Unesco pour l'apprentissage tout au Long de la vie (UIL) de Hambourg, © Délégation permanente de l'Allemagne auprès de l'Unesco

26.03.2019 - Communiqué de presse

Le 26 mars 2019, la Délégation permanente de l’Allemagne auprès de l’Unesco et l’Institut de l’Unesco pour l’apprentissage tout au long de la vie (UIL) de Hambourg ont présenté le travail de l’UIL au cours d’une réunion d’information au siège de l’Unesco à Paris. Cette rencontre a également été l’occasion d’un échange à ce sujet avec les autres délégations permanentes.

David Atchoarena et Maalak Zaalouk, respectivement directeur et présidente du conseil d’administration de l’UIL, ont expliqué le rôle de l’apprentissage tout au long de la vie dans le mandat de l’Unesco pour l’éducation et détaillé le champ d’action très vaste de cet institut situé à Hambourg. Mené en coopération avec l’ensemble du réseau de l’Unesco, le travail de l’UIL va de la formation des adultes à l’alphabétisation en passant par l’éducation de base et le soutien au développement de stratégies de formation globales.

L’ambassadeur Stefan Krawielicki, délégué permanent de l’Allemagne auprès de l’Unesco, a rappelé l’importance que la politique étrangère allemande accorde à l’engagement de son pays en faveur de l’éducation au sein de l’Unesco et dans le monde. Ainsi, en 2019, l’Allemagne a multiplié par quatre le soutien financier qu’elle accorde à l’UIL, une hausse qui s’inscrira dans la durée. Outre l’UIL, l’Allemagne accueille sur son territoire l’Unevoc, le Centre de l’Unesco spécialisé dans la formation professionnelle, qui se trouve à Bonn. L’Allemagne est ainsi un acteur clé de la mise en œuvre des objectifs de l’agenda Éducation 2030.

Les ambassadrices Mariam Y. Katagum et Viviane Aleyda Morales Hoyos, déléguées permanentes du Nigéria et de la Colombie auprès de l’Unesco, ont évoqué des actions concrètes menées dans leur pays. À l’instar de la sous-directrice générale de l’Unesco pour l’éducation Stefania Giannini qui s’est exprimée en clôture de cette rencontre, elles ont toutes deux exhorté l’UIL à faire encore mieux connaître son travail au sein de l’Unesco mais aussi à l’extérieur.

Retour en haut de page