Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Signature de la candidature du limes rhénan au patrimoine mondial

(de droite à gauche) Les délégués permanents de l'Allemagne et des Pays-Bas auprès de l'Unesco signent la candidature conjointe du limes rhénan

(de droite à gauche) Les délégués permanents de l'Allemagne et des Pays-Bas auprès de l'Unesco signent la candidature conjointe du limes rhénan, © Délégation permanente de l'Allemagne auprès de l'Unesco

09.01.2020 - Communiqué de presse

Le 9 janvier 2020, l’ambassadeur Peter Reuss, délégué permanent de l’Allemagne auprès de l’Unesco, et son homologue néerlandais Hans Wesseling ont signé à l’Hôtel d’Avaray, la résidence de l’ambassadeur des Pays-Bas en France, la demande d’inscription du limes rhénan sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

De Katwijk, sur les bords de la mer du Nord aux Pays-Bas, à Bad Breisig, au sud de Bonn, le limes de Germanie inférieure, dit limes rhénan, suivait le cours du Rhin tel qu’il s’écoulait à l’époque. Les Romains avaient édifié des tours de guet, des fortins et des habitations civiles le long de la rive gauche du fleuve.

Cette demande d’inscription est considérée comme ayant de bonnes chances d’aboutir puisque les autres pans de la frontière de l’Empire romain figurent déjà au patrimoine mondial. S’inscrivant dans la continuité des murs d’Hadrien et d’Antonin en Grande-Bretagne (respectivement inscrits en 1987 et 2008) et du limes de Germanie Supérieure-Rhétie (inscrit en 2005) qui s’étend sur 550 km, le limes rhénan viendrait ainsi compléter le site du patrimoine mondial transfrontalier « Frontières de l’Empire romain » en Europe.

Le Comité du patrimoine mondial de l’Unesco devrait faire connaître sa décision en 2021.

Retour en haut de page