Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

Nos partenaires dans le cadre de l'UNESCO

Flaggen

Flaggen, © Geisler-Fotopress

15.02.2018 - Article

Avec ses 195 États membres, une diversité de missions inégalée dans le système des Nations Unies et des objectifs ambitieux, l'Unesco est tributaire d'une bonne organisation ainsi que d'une coopération étroite et empreinte de confiance avec ses partenaires

Les délégations permanentes des États membres

Les délégations permanentes auprès de l'Unesco jouent un rôle primordial dans la communication des intérêts de chaque pays, mais aussi dans la promotion, au sein des pays eux-mêmes, des questions qui animent l'Unesco.


Les commissions nationales pour l'Unesco

Les États membres sont tenus d’assurer la coopération de leurs institutions nationales avec l'Unesco dans les domaines de l'éducation, des sciences et de la culture. Ils peuvent créer des commissions nationales à cet effet. Ces dernières sont susceptibles de jouer un rôle décisif dans leurs pays en tant qu'experts, coordinateurs et multiplicateurs.

Il existe actuellement 199 commissions nationales. Elles forment un réseau mondial. En marge des réunions du Conseil exécutif et de la Conférence générale, les rencontres informelles des groupes de coordination des commissions nationales permettent aux participants d'échanger leurs expériences.

Vers le site Internet de l'Unesco / commissions nationales


Logo de la Commission allemande pour l'UNESCO
Logo de la Commission allemande pour l'UNESCO© la Commission allemande pour l'UNESCO


La Commission allemande pour l'Unesco a été créée le 12 mai 1950, avant même que la République fédérale d'Allemagne n'adhère à l'Unesco (le 11 juillet 1951). Le 3 octobre 1990, elle est également devenue le successeur légal de la Commission de la RDA.

La Commission allemande est financée par le ministère fédéral des Affaires étrangères en vertu de sa mission de médiateur dans le domaine de la politique culturelle et éducative à l’étranger. Sur le plan juridique, elle est enregistrée en tant qu'association. Elle sert de relais à l'échelle nationale pour toutes les questions relatives à l'Unesco. Elle conseille le gouvernement fédéral et coordonne la réalisation du programme de l'Unesco en Allemagne. Elle incite les organisations spécialisées à coopérer avec l'Unesco et informe le grand public, s'appuyant pour cela sur une bonne centaine de membres et un vaste réseau d'experts et d'institutions. Les 250 écoles associées de l'Unesco, les 16 réserves de biosphère, les 11 chaires Unesco, les 42 sites du patrimoine mondial et les 5 comités nationaux pour les programmes scientifiques intergouvernementaux dans les domaines de l'hydrologie, de l'océanographie, des sciences de la terre et de l'étude du rapport entre l'homme et son environnement sont autant de partenaires privilégiés pour mener à bien ces missions.

La Commission est chargée de mettre en œuvre sur le territoire allemand la décennie des Nations Unies consacrée à « l’éducation au développement durable » (2005-2014) ainsi que la « convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles » de l'Unesco. La Commission édite aussi la version allemande du rapport mondial de suivi sur l'éducation pour tous. Elle anime en outre la partie allemande du processus de préparation pour les conférences mondiales de l'Unesco dans le domaine de l'éducation et a également été mandatée par le ministère fédéral de l'Éducation et de la Recherche en partenariat avec l'Unesco pour organiser la Conférence mondiale de Bonn en 2009 sur « l'éducation au développement durable ».