Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Nos partenaires dans le cadre de l'UNESCO

Flaggen

Flaggen, © Geisler-Fotopress

15.02.2018 - Article

Avec ses 193 États membres, une diversité de missions inégalée dans le système des Nations Unies et des objectifs ambitieux, l'Unesco est tributaire d'une bonne organisation ainsi que d'une coopération étroite et empreinte de confiance avec ses partenaires

Les délégations permanentes des États membres

Les délégations permanentes auprès de l'Unesco jouent un rôle primordial dans la communication des intérêts de chaque pays, mais aussi dans la promotion, au sein des pays eux-mêmes, des questions qui animent l'Unesco.

Les commissions nationales pour l’Unesco

L’Unesco est la seule agence des Nations Unies s’appuyant sur des commissions nationales dans chacun de ses États membres. Les commissions nationales contribuent à l’implication de leur pays en matière d’éducation, de science et de culture en associant au travail de l’Unesco les institutions et les organisations non gouvernementales ainsi que les acteurs de la société civile de l’État qu’elles représentent. Les commissions nationales font ainsi le lien entre les États, la société civile et l’Unesco.

La commission allemande pour l’Unesco

Assemblée générale
Assemblée générale© Commission allemande pour l'Unesco / Thomas Müller

La commission allemande pour l’Unesco, la Deutsche UNESCO-Kommission également connue sous son acronyme DUK, conseille le gouvernement fédéral, le Bundestag, les länder et toutes les institutions concernées dans le cadre de leur coopération avec l’Unesco et pour les questions liées à l’adhésion de l’Allemagne à l’Unesco. La DUK mobilise ainsi l’expertise des instituts, des fédérations, des organisations scientifiques et non gouvernementales ainsi que des spécialistes allemands afin de les mettre au service de la coopération interétatique. Elle contribue également à définir l’action de l’Allemagne au sein de l’Unesco et à mettre en œuvre les programmes de l’Unesco en Allemagne. Le siège de la DUK se trouve à Bonn.

La commission allemande pour l’Unesco a vu le jour le 12 mai 1950, avant même l’adhésion de la République fédérale d’Allemagne à l’Unesco (le 11 juillet 1951). Le 3 octobre 1990, elle a également succédé de droit à la commission nationale pour l’Unesco de la République démocratique allemande.

La commission allemande pour l’Unesco est financée par le ministère fédéral des Affaires étrangères en tant qu’organisme de diffusion de la politique culturelle et éducative à l’étranger. Elle a le statut juridique d’association déclarée et s’appuie notamment sur ses quelque 114 membres, dont 100 sont élus, et un vaste réseau d’experts et d’institutions qui opèrent au sein de commissions spécialisées, de groupes d’experts et de comités ad hoc. Elle compte également des partenaires spécifiques : 300 écoles associées à l’Unesco, 16 réserves de biosphères Unesco, 6 géoparcs UNESCO, 14 chaires Unesco, 46 sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco, des porteurs de projets du patrimoine culturel immatériel et des comités nationaux chargés de différents programmes interétatiques.

Retour en haut de page